Informations Sinistrés

Vous êtes ici

Solidarité en mairie des 1/7

À l’annonce du drame, la mairie des 1er et 7e arrondissements (1/7) a pris en charge, dans ses locaux, l’organisation du Centre d’Accueil des Familles et mis en place un centre de crise et de soutien mobilisant son personnel, et des partenaires extérieurs de l’Aide aux victimes, de la Cellule d’urgence médico-psychologique du Samu 13, de la Croix-Rouge, ainsi que de la Cellule d’identification des victimes de catastrophe de la sous-direction de la Police technique et scientifique. 


Dans les premières heures, des boissons et de la nourriture ont été mises à la disposition des premiers évacués du périmètre d’urgence pendant qu’était installé un point de recensement et d’orientation pour les familles prises en charge. Jusqu’à l’ouverture du restaurant solidaire, le 10 novembre, la mairie de secteur a assuré la distribution des déjeuners et repas chauds qui ont été offerts aux sinistrés. 
Dès le 6 novembre, la mairie de secteur a pris en charge les procédures d’hébergements des familles dans les hôtels. Soit 187 familles et 446 personnes hébergées dans 48 immeubles évacués du périmètre initial. 


Afin de permettre le suivi social et administratif des personnes évacuées, un accueil pluridisciplinaire sous forme de guichet unique a été décidé, en association avec le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et le Service du Logement. 
Dans la continuité, un guichet avec des agents des Bureaux municipaux de proximité a été installé pour les demandes de pièces d’identité, ainsi qu’une permanence du service assurances de la Direction des services juridiques de la Ville de Marseille. Un point de distribution de cartes hebdomadaires gratuites de transports mises à disposition par la RTM a également été ouvert ainsi qu’un point de renseignements. 


Environ 200 personnes ont été accueillies quotidiennement en mairie de secteur, au 61 La Canebière, où un accompagnement personnalisé et un soutien moral leur ont été proposés en parallèle du suivi administratif et social engagé par le CCAS et le service du Logement.
Pendant deux semaines, 40 agents de la mairie de secteur se sont relayés pour porter assistance et écoute aux familles, avec l’aide de personnels des écoles, de la Direction de l’Action sociale et de l'animation et de permanents du syndicat Force Ouvrière.