Informations Sinistrés

Vous êtes ici

La production de logements sociaux

Entre 2006 et 2016, Marseille a vu le parc social locatif marseillais s’accroître de 13 212 logements, soit 1 321 logements livrés par an. Pour mémoire, entre 1981 et 2007, 773 logements avaient en moyenne été livrés chaque année. Cet accroissement est en partie dû à la reconstitution du parc social validé dans le cadre des projets de rénovation urbaine.

À l’échelle de la ville, 20,63% des résidences principales sont des logements sociaux. L'évolution lente des logements sociaux, bien que leur accroissement en valeur absolue soit en progression constante, repose sur trois grands facteurs :

  • le dynamisme de la production résidentielle, notamment dans les secteurs de reconquête urbaine (Euroméditerranée notamment) et de développement urbain (franges du centre-ville et quartiers périphériques) ;
  • les démolitions et les reconstitutions de l’offre locative sociale qui, à terme, s’équilibreront mais créent des écarts quantitatifs pendant les nombreuses années des chantiers dans le cadre des projets de rénovation urbaine ;
  • la cession d’une partie du patrimoine locatif social à ses locataires dans un objectif d’accession à la propriété.

Les réalisations reposent sur des organismes HLM publics, privés ou mixtes. La Ville, comme les autres collectivités, garantit les emprunts de très longue durée pour favoriser la création de logements sociaux. En contrepartie, elle bénéficie d’un droit contingent de logements à attribuer (20% des logements construits ou réhabilités à l’aide des prêts couverts par le garant).